Carnet Crise Coronavirus : J02
TomTrailRunner

Sa fiche

Carnet Crise Coronavirus : J02

Par TomTrailRunner - 18-03-2020 06:52:42 - 6 commentaires

Mardi 17 mars 2020 : un 2ème jour pas ordinaire

 

 

 

6h00 

Après quelques traitements de message tardif & une nuit où le cerveau n’a pas été totalement en sommeil, je me lève avant le réveil. Je vais donc gagner un peu de temps et décide d’aller chercher le pain en courant et non pas en vélo comme prévu : un rapide check sur l’outils de gestion de crise où peu de news signifiantes nécessitent mon attention.

Direction boulangerie donc : un beau ciel rougeoyant sous la petite bande de nuage, la nature s’éveille et les oiseaux sont mes seuls compagnons. Pas âme qui vive avant la boulangerie où quelques échanges (à distance) tournent autour du confinement : le boulanger ne sait pas dans quelles proportions il doit adapter en quantité et/ou en variété son offre. 2 tracteurs au travail et une seule voiture croisée au retour.

Plaisir du petit déjeuner prolongé car pas de transports du fait du télétravail.

 

 

7h45 

Choix d’un emplacement de travail

 

Et c’est reparti pour une cellule de crise comex groupe : les outils de partage informatique sont dorénavant en place et permettent d’avoir déjà des visions partagées : cool. Rapide partage sur les orientations gouvernementales et tutelles. Longue revue des situations d’activités (pas encore structurée, c’est demandé pour demain) où l’on découvre bien évidement des petites surprises/situations. Là encore l’importance des grandes lignes de décisions de la veille permet d’aller vite soit vers une solution soit vers l’équipe/direction qui pourra répondre. S’en suit un point de situation sur l’organisation massive du télétravail et les anticipations d’arrêt de nos fournisseurs logistiques (à titre d’exemple, probable suspension du transport sécurisé des flux de chèques) ainsi que la revue des éventuelles suspensions des relations contractuelles non nécessaires.

En parallèle, le flux de mail est incessant, les échanges globalement bref et précis.

 

 

9h00 

Comité des risques : dans notre activité, c’est la plus haute instance sur le sujet avec les administrateurs : organisation en confcall globale inédite là aussi. Comité des risques qui n’a jamais autant mérité son nom. L’objet est de regarder la projection des risques du Groupe, de valider des exercices réglementaires obligatoires sur la situation au 31 décembre dernier et les hypothèses de projection du modèle pour le futur… Ci fait. Etant pas directement orateur sur cette instance, je m’extraie un peu de la confcall pour en organiser une autre en parallèle de déploiement au niveau entité.

Je reviens pour un long point de situation sur le coronavirus où c’est l’occasion de faire aux administrateurs un état des lieux du Plan de Continuité d’Activité globale, des risque opérationnels et financiers et des tensions en cours : dans une industrie de stock et de long terme, il faut garder la tête froide et se détacher des infos pour se rapprocher des obligations et des leviers réglementaires et techniques. Néanmoins pour nos indicateurs de risque clé, on passe à la surveillance day to day voire même quasi-temps réel sur certains & plus étonnant encore on évoque des pistes de travail de sécurisation que nous n’aurions pas imaginées il y a peu : changement de paradigme là encore.

 

 

12h45 

La réunion s’est un peu éternisée et la parallélisation des tâches/canaux est je trouve étonnante : télétravail certes mais = confcall + mail + SMS en fils continus. Il fait grand soleil dehors, la fenêtre ouverte j’entends les oiseaux, le chat à mes côtés : un petit côté irréel. Je décide toutefois de « couper » un peu pour prendre le temps de faire le tour du jardin (quelle chance pour le coup d’être « à la campagne » vs les citadins) et de manger en famille.

En effet Miss V était présente ce we pour l’anniversaire de sa sœur et ni l’une ni l’autre n’est reparti : on se retrouve tous les 5 sans doute pour longtemps : resserrement du cercle familial qui va être le nôtre quelques semaines.

 

 

13h55 

Choix d’un autre emplacement de travail pour être mieux installé et c’est reparti.

Ironie du sort, ce jour se tiennent les Conseils d’Administrations des instances du Groupe : présentation des rapports d’activité et des comptes 2019, point de situation : c’est une longue conf call de plusieurs heures (3:45 = 52% de batterie ; le portable n’est plus tout à fait portable pour le coup) au rythme très cadré : un constat s’impose : c’est fatigant ! est-ce du fait des qualités de communication, de la mobilisation de l’attention ou de la vague d’impacts auxquels il faut faire face ? Sans doute d’un peu de tout à la fois : il va falloir prendre soin du corps et de l’âme

En parallèle, des questions majeurs sur la tactique et la conduite à tenir en termes d’accompagnement des clients, notamment entreprises pour faire face à la crise, dans la situation Covid19 fait l’objet de nombreux échanges avec les autorités de tutelles et fédérations professionnelles : concertation/évaluation/décision donc mais combien d’inconnues vont venir contrecarrer ou non à la justesse des choix fait en conscience à l’instant.

 

 

19h45

Après avoir pu dépiler les choses pressées & traiter quelques opérations « courantes », je passe un appel au DSI pour sentir la température et la "résistance" des systèmes : très rassuré, je déconnecte …

Billet précédent: Carnet Crise Coronavirus : J01
Billet suivant: Carnet Crise Coronavirus : J03

6 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 18-03-2020 à 09:38:19

oui, déconnecte de temps en temps. Sprint effréné sur quelques jours, rythme intense pendant une ou deux semaine puis très longue course de fond.

prends soin de toi.

Commentaire de Benman posté le 18-03-2020 à 09:50:46

merci pour ces retours. J'ai passé ma journée d'hier en call, casque sur les oreilles. C'est assez déroutant. On voit quand même à cette occasion le très grand professionnalisme de nos collègues. c'est très réconfortant.

Commentaire de philtraverses posté le 18-03-2020 à 10:10:28

Ma parole, vous passez votre temps en réunion, sans doute la rançon du haut niveau hiérarchique avec les responsabilités afférentes.

Commentaire de Benman posté le 18-03-2020 à 10:23:36

Non, pas habituellement pour moi, mais là on enchaîne les cellules de crise pour assurer la continuité d'activité et la sécurité des collaborateurs au travail... tout en discutant avec les divers élus et autorités.

Commentaire de catcityrunner posté le 18-03-2020 à 13:44:11

Maintenant la difficulté va être de tenir dans la durée et d'inventer un nouveau mode d'opération. Pas simple !
Bon courage à toi !

Commentaire de Mamanpat posté le 20-03-2020 à 19:27:08

Une mise en jambes bien rapide pour un ultra à la durée indéterminée...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 141118 visites