KikouBlog de TomTrailRunner - Mars 2020
TomTrailRunner

Sa fiche

Archives Mars 2020

Carnet Crise Coronavirus : J03

Par TomTrailRunner - 19-03-2020 23:04:01 - 3 commentaires

Mercredi 18 mars 2020 : un 3ème jour qui devient moins extra-ordinaire

 

 

 

J’ai déconnecté et me suis effondré de sommeil pour une nuit de presque 10h !  

7h00 

Pas d’AR à la boulangerie car j’ai décidé de les espacer tous les 3 jours pour limiter les déplacements dans le contexte de confinement.

Petite pause arrosage du potager (c’est le printemps ou jamais où il faut augmenter la production :) ) et petit déjeuner tranquille en profitant du soleil.

 

 

8h00

C’est reparti et, pour la 1ère fois de la semaine, pas avec une cellule de crise : c’est donc le début d’une journée un peu moins extra-ordinaire. Un petit tour d’équipe en visio/call (l’occasion de voir la diversité des décors/aménagements +/- reflet de l’idée que l’on se fait du côté privé des autres).

Quelques perturbations de crise tout de même : par exemple la nécessité de « renvoyer » chez lui un collaborateur qui a outrepassé les consignes et était venu sur site parce qu’il voulait travailler !

Autre signe que c’est moins extra-ordinaire, je lâche un peu les fils de news pour redonner de la disponibilité mentale à la conduite des opérations et l’accompagnent des équipes : sur le front du covid19, les plans d’actions sanitaires et économiques se propagent comme le virus de pays en pays sans beaucoup de variations (seul les titre des articles sont donc utiles) ; de même les équipes de notre filiale d’Asset Management se sont mis en œuvre pour nous faire un reporting/analyse quotidiens des marchés … C’est une nouvel « ordinarité » qui se met en place.

 

 

11h00

Et hop cellule de crise entité c’est reparti : un peu de temps passé à prendre des news des uns des autres car le besoin de faire parler l’humain est bien présent. Le reste du temps passé pour un tour de table des points d’alertes nouveaux et des aspects RH et déploiement du télétravail.

 

 

12h00

Et hop cellule de crise Groupe c’est reparti : peu de news exogènes si ce n’est notre implication pour absorber le choc économique du pays. Longue revue des activités & partage des outils de reporting mis en place (suivi agrégé groupe de l’ensemble des activités et suivi des présences/absences/télétravail…). Trop longue revue d’ailleurs ; pas simple de trouver la bonne maille d’infos ; cela nous empêchent de traiter les autres points avant 14h donc reprogrammation d’une cellule pour la fin de journée

J’enchaine directement avec les comités de pilotage de nos 2 plus gros projets SI : l’un sur notre système client, l’autre sur notre système de gestion avec une synchronisation des mises en prod prévue dans plusieurs trimestres. Gros enjeux industriels, beaucoup d’intervenants (internes et externes), le point clé est de continuer à travailler en adaptant le planning et l’ordonnancement des multiples taches pour se concentrer sur celles qui sont le moins affectées par le sujet et en rajoutant des outils de pilotages des risques induits par la situation de confinement. En tant que sponsor, je dois essayer d’anticiper et requiert des simulations de scénarios pour les prochains copils. Au final du beau boulot, des équipes très pro et impliqués : ça fait plaisir à voir & à dire. C’est le retour de l’ordinaire :)

Mais l’extra-ordinaire n’est pas loin comme le prouve un message de la DSI qui nous signale que Microsoft vient de nous informer de la présence de saturation et d’une limite de capacité de leurs outils sur le réseau INTERNET (Problème mondial) !

 

 

16h37

On a quasi tenu le timing ; je reste en ligne avec le DSI qui a un point d’attention à me signaler tout en faisant patienter la visio suivante : prise d’info, analyse succincte, pas le temps d’y réfléchir, on se reprogramme un point pour la fin de journée.

 

16h42

Dans notre métier, une partie des opérations est effectuée par des délégataires de gestion alors même que c’est nous qui en avons la responsabilité vis-à-vis du régulateur. Nécessite une surveillance/revue de leur propre gestion de crise et du traitement des échanges financiers. 15mn de réunion : dossier et idées clairs, grands professionnalisme, élévation du niveau d’autonomie : vite fait & très bien fait : ouf rassuré sur ce sujet là

 

17h00

Interview pour le rapport annuel 2019 du Groupe : tâche « ordinaire » en contexte « extra-ordinaire » tant parler de cette belle année parait décalé à l’instant présent…

En parallèle, message d’un collègue proche qui me signale une suspicion de cas chez son conjoint ! Ouf pas rassuré sur ce sujet là. Emotion, solidarité : à quoi on sert par ailleurs ? Non ce n’est pas une journée ordinaire… Sortir la tête du truc c’est possible ? Un œil sur les infos où la propagation mondiale se poursuit et l’apprentissage géographique des différents pays se poursuit : j’eusse été incapable de citer le Hubei il y à 3 moins et encore moins de le situer : la cartographie de la pandémie l’a permis : 3 mois après les cartes des régions chinoises, c’est la carte locale US que l’on trouve dorénavant


 

 

18h00

On finalise la revue de la cellule de crise Groupe : pas mal de points à l’ordre du jour(soir) mais c’est long avec des sujets soit pas au bon niveau, soit mal préparés. Un débat laborieux pour savoir si il faut dorénavant désactiver la cellule de veille sanitaire activé il y a 15jours => au final oui car il n’y a presque plus de collaborateurs sur site. La décision de déclencher le télétravail massivement dès vendredi après le 1er discours du PR nous a donné un petit avantage par rapport à grand nombre d’entreprises s’étant activé durant voire surtout après le we et les premières mesures de restriction : résultat grâce aux efforts des équipes de la DSI, on est en pleine capacité de travail avec ceux qui peuvent travailler. Et quand c’est long, cela génère un peu de tension tout en étant le catalyseur des comportements des uns et des autres : un peu de recadrage, un appel à l’autonomie et à l’initiative, un zeste de sollicitude mais la situation exige beaucoup de chacun et de l’auto-discipline.

 

 

22h00

La tête farcie d’informations et de datas, je décide d’aller courir dans la nuit : le tour du « pâté de maison » fait 10km : en pleine nuit, peu de lune, pas de frontale, pas un bruit, pas vu âme qui vive ; je risque pas de contaminer qui que ce soit ni de l’être. En tout cas cela me fait du bien.

Voir les 3 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 141115 visites